Jean-Baptiste LULLY (1633-1687).

....................Sommaire....................... ...............Forum............................. ................Sondage............................... ....................Nous contacter.....................

 

 

Compositeur français d'origine italienne, qui a contribué à l'essor de l'opéra en France et mis en musique plusieurs ballets des comédies de Molière.

Né à Florence, le 28 novembre 1633, Giovanni Battista Lulli arriva en France à l'âge de quatorze ans. Il entra au service de Louis XIV en 1653, comme danseur de ballet. Il obtint la direction de l'un des orchestres royaux et n'hésita pas à faire écarter ses rivaux potentiels. Lully composa d'abord des ballets pour la cour.
Collaborant avec Molière, il écrivit la partie musicale et chorégraphique de plusieurs comédies-ballets, notamment le Bourgeois Gentilhomme (1670). Lully se fâchera par la suite avec Molière.
Ses intrigues lui permirent d'obtenir la direction de l'Académie royale de musique.
L'ouverture du ballet Alcidiane inaugura le style que l'on nomma français. Lully utilisa l'opposition lent-vif avec l'alternance des danses (pavane-paillarde, allemande-courante). Son originalité fut de réunir ces deux mouvements en unse seule structure harmonique. Il accentua fortement la pulsation bianire du premier, le commencçant à la tonique et l'achevant sur la dominante il confia au second, généralement terniare et fugé, la tâche de ramener le morceau à la tonalité initiale.
Il créa des airs qui se retenaient facilement et changea progressivement le ballet de cour en opéra dansé.
 
 
Prenant pour modèle les tragédies de Pierre Corneille et Jean Racine, il mettait en valeur la prosodie de la langue française, leurs ballets élaborés et leurs choeurs grandioses trouvant leur origine dans les danses de cour.
L'écriture vocale privilégiait la déclamation du texte, l'orchestre jouant un rôle essentiel dans le dispositif.

Lully mourra en 1687.